Public relations strategies to counter fake news about vaccines

Download Edit this record How to cite View on PhilPapers
Abstract
Comme tous les autres projets humains, les politiques de santé publique sont souvent affectées par des imperfections et des erreurs. Cependant, elles sont mieux ancrées dans les résultats de la recherche scientifique que d’autres actions humaines en général, et politiques gouvernementales en particulier. D’une manière générale, les données sur lesquelles reposent les politiques de santé publique remplissent les conditions suivantes : méthodes de recherche rigoureuses, tests indépendants et précis, reproductibilité des résultats, mesure du taux d’erreur, capacité à écarter des hypothèses rivales et un degré d’acceptation satisfaisant au sein de la communauté scientifique. Les politiques de santé publique comprennent des campagnes de vaccination de la population, en particulier des enfants. Ces actions de vaccination sont considérées comme sûres et efficaces par les institutions publiques, les organisations de santé, les médecins et les chercheurs en santé. Malgré cela, un nombre croissant de parents choisit de ne pas vacciner leurs enfants. Les fausse nouvelles sur les vaccins publiées dans les médias, en particulier dans les nouveaux médias, par les influenceurs, ont contribué certainement à cette tendance. Ces influenceurs sont insuffisamment qualifiés ou totalement non qualifiés pour commenter l’innocuité et l’efficacité des vaccins dans les médias. Par conséquent, ils ne peuvent pas produire des données fiables et des opinions qualifiées, c’est-à-dire des informations indépendantes, précises, pertinentes, fiables et complètes. Cependant, ces influenceurs parviennent à influencer, dans une large mesure, le comportement des parents en matière de vaccination. La stratégie de lutte contre les fausses nouvelles en publiant des preuves contraires est évidemment nécessaire, mais pas suffisante parce que beaucoup de fausses infos sur les vaccins fonctionnent comme des mythes. Etant fixées d’une manière partiellement irrationnelle, les mythes anti-vaccination ne peuvent être démystifiés seulement avec les dernières preuves scientifiques. C’est pourquoi il est nécessaire d’envisager des stratégies de relations publiques capables d’influencer des opinions collectives irrationnelles.
Categories
PhilPapers/Archive ID
FARPRS-2
Upload history
Archival date: 2020-08-26
View other versions
Added to PP index
2020-08-26

Total views
72 ( #47,823 of 2,438,893 )

Recent downloads (6 months)
30 ( #23,572 of 2,438,893 )

How can I increase my downloads?

Downloads since first upload
This graph includes both downloads from PhilArchive and clicks on external links on PhilPapers.