Jean Wahl d'Angleterre et d'Amérique : contribution à l'étude du contexte et de la signification des Philosophies pluralistes

Download Edit this record How to cite View on PhilPapers
Abstract
Je montre dans ce texte que la thèse de Jean Wahl sur les Pluralistes d'Angleterre et d'Amérique n'est pas tant un tableau des pensées pluralistes qu'une problématisation du pluralisme. La révélation que Wahl va trouver à rebours de certains textes de William James, c'est celle d'un restant moniste, attentif au fond non relationnel de l'expérience, ce qui va le conduire à explorer, beaucoup plus hardiment que nombre de ses contempo- rains, les proximités entre James et Bradley. Cette voix moniste, que l'on retrouverait derrière la lettre des «philosophies pluralistes», est le véritable enjeu de la thèse de 1920 qui, après un inventaire des critiques de l'unité abstraite, propose dans sa méditation conclusive une vision du monde dans laquelle, une fois la critique des abstractions du pluralisme opérée, subsiste ce sens du « particulier concret » qui en est la marque propre. Ce sera l'objet de la deuxième section. Alors qu'une partie du public français lit l'empirisme radical à travers la «volonté de croire», les derniers textes à partir des premiers, traduits et présentés dès leur parution par Renouvier dans La Critique, Wahl semble au contraire retrouver, dans les premiers textes l'accent des derniers, à travers l'insistance sur le fait brut de l'existence, hypothèse qui sera éclairée dans la troisième section.
PhilPapers/Archive ID
GIRJWD
Revision history
Archival date: 2016-02-01
View upload history
References found in this work BETA

Add more references

Citations of this work BETA

No citations found.

Add more citations

Added to PP index
2015-01-31

Total downloads
101 ( #20,111 of 35,946 )

Recent downloads (6 months)
21 ( #15,500 of 35,946 )

How can I increase my downloads?

Monthly downloads since first upload
This graph includes both downloads from PhilArchive and clicks to external links.