Multiplicidad e incomposibilidad en Deleuze. Antecedentes en Leibniz y Bergson

Cuadrante Phi (Junio - Diciembre 2008) (2008)
Download Edit this record How to cite View on PhilPapers
Abstract
Comme Bergson clarifie, il est nécessaire de distinguer la multiplicité numérique, propred'éléments homogènes dans l'espace, de celle qui est intensive qui représente le déroulement de la durée ou temporalité (Essai sur les données immédiates de la conscience). Pour Deleuze, qui reprendre cette distinction (Différence et répétition, Logique du sens), l'intensité constitue cette différence radicale qui produit des séries de succession hétérogènes dont le déroulement détermine la forme du temps. De cette façon, une sérieintensive dans la succession temporaire engage son propre développement avec celui ded'une autre différente avec lequel elle se trouve en tension. La durée est composée, donc,d'une succession multiple de séries identifiées entre eux. Ici, Deleuze reprend la notion leibnizienne d'incompossibilité (Le Pli). Celle-ci représente l'incompatibilité entre le mondeeffectivement créé et l'infinité de mondes possibles que la divinité a pu concevoir. Deleuzecroit, cependant, qu'il est nécessaire de reconnaître que l'incompatibilité entre les séries d'événements menace incessamment au monde et ne constitue pas seulement unedisjonction à résoudre par la divinité au moment de le créer. Alors, notre article tenteradéterminer la manière dans laquelle Deleuze reprend la pensée de Bergson et de Leibnizpour traiter les sujets proposés.
Keywords
No keywords specified (fix it)
PhilPapers/Archive ID
MONMEI
Upload history
Archival date: 2016-06-27
View other versions
Added to PP index
2016-06-27

Total views
422 ( #13,460 of 2,427,843 )

Recent downloads (6 months)
35 ( #22,370 of 2,427,843 )

How can I increase my downloads?

Downloads since first upload
This graph includes both downloads from PhilArchive and clicks on external links on PhilPapers.