L’infinité et l’idéalité du fini : une lecture sur la théorie de la véritable infinité dans la Science de la logique

In D. Ferrer F. Orsini M. Bordignon A. Bavaresco C. Iber (ed.), A Autobiografia do Pensamento. A Ciência da Lógica de Hegel. Brasília - Brasilia, Federal District, Brazil: pp. 143-166 (2020)
Download Edit this record How to cite View on PhilPapers
Abstract
Le passage spéculatif de la catégorie du mauvais infini dans le véritable infini reste l’un des plus importants dans la Science de la logique. Comme il est bien connu, ce passage est expliqué par Hegel à travers sa théorie de l’idéalité du fini. Pourtant, du fait de sa structure complexe, le surgissement du véritable infini au sein du fini par l’idéalisation peut être considéré comme un processus abstrait, consistant seulement à supprimer la dualité de l’infinité. Cet article se propose donc d’examiner pourquoi l’idéalisation de la véritable infini ne signifie ni une simple neutralisation de la catégorie de la finité ni une infinitisation extérieure de celle-ci, mais un processus dynamique qui s’infinitise en supprimant l’opposition statique du fini et de l’infini.
Keywords
No keywords specified (fix it)
Categories
(categorize this paper)
PhilPapers/Archive ID
YILLEL
Upload history
Archival date: 2020-09-04
View other versions
Added to PP index
2020-09-04

Total views
141 ( #44,595 of 71,186 )

Recent downloads (6 months)
28 ( #29,795 of 71,186 )

How can I increase my downloads?

Downloads since first upload
This graph includes both downloads from PhilArchive and clicks on external links on PhilPapers.