“Eu sou, eu existo: isto é certo; mas por quanto tempo?”: o tempo, o eu e os outros eus

Analytica. Revista de Filosofia 2 (2):161-185 (1997)
Download Edit this record How to cite View on PhilPapers
Abstract
Ce texte propose une justification de la critique que Spinoza adresse à Descartes, par l’intermédiaire de Louis Meyer, dans la Préface des Principes de la Philosophie de Descartes ; plus particulièrement, il s’agit de reconstruire ses raisons pour affirmer qu’il n’a pas été prouvé, dans la Seconde Méditation, que la chose qui est désignée par le terme ‘je’ puisse être une substance. L’argument qui doit soutenir cette affirma- tion peut être schématisé de la façon suivante : Descartes ne peut introduire un indice temporel dans la certitude de la proposition Je suis, j’existe que s’il accepte que la compréhension de cette proposition enveloppe la possibilité de l’existence d’autres choses pensantes finies, ce qui contredit l’unes des conditions de la conception d’une chose comme substance, telles que lui-même les a définies dans l’article 60 de la première partie des Principes de la Philosophie.
Keywords
PhilPapers/Archive ID
LEVESE
Upload history
Archival date: 2018-10-03
View other versions
Added to PP index
2013-10-30

Total views
97 ( #46,127 of 64,253 )

Recent downloads (6 months)
14 ( #40,584 of 64,253 )

How can I increase my downloads?

Downloads since first upload
This graph includes both downloads from PhilArchive and clicks on external links on PhilPapers.