La subjectivité artificielle : ébauche d'un projet de recherche

Download Edit this record How to cite View on PhilPapers
Abstract
Subjectivité artificielle: •pléonasme, s'il est exact que la subjectivité humaine ne peut être qu'artificielle, cf infra subjiciel© •terme proposé par l'auteur de l'A.L.S.© (Jean-Jacques Pinto) pour faire pendant à celui d'Intelligence artificielle Subjiciel© : terme forgé (et déposé comme marque à l'I.N.P.I. en 1984) par l'auteur de l'A.L.S. : Jacques Pinto) : 1. programmesubjectif "naturel", mais il se pourrait bien que la subjectivité humaine ne puisse être qu'artificielle : il n'y a pas de "nature humaine", seulement une "condition humaine". Les subjiciels sont au service de l'identification subjective comme les cogniciels sont au service de l'identification cognitive 2. logiciel de subjectivité artificielle écrit par des humains pour simuler la subjectivité humaine "naturelle", et en particulier les subjilectes ou lectes subjectifs. À ce propos, signalons que dès 1983, inspiré par le titre du livre de William Skyvington, "Machina sapiens. Essai sur l'intelligence artificielle". Seuil, 1976, nous avons proposé l'expression Machina subjectiva pour désigner l'ensemble des projets tendant à construire cette subjectivité artificielle.
PhilPapers/Archive ID
PINLSA-2
Revision history
Archival date: 2017-08-09
View upload history
References found in this work BETA

No references found.

Add more references

Citations of this work BETA

No citations found.

Add more citations

Added to PP index
2016-07-25

Total views
6 ( #38,480 of 38,087 )

Recent downloads (6 months)
3 ( #36,847 of 38,087 )

How can I increase my downloads?

Monthly downloads since first upload
This graph includes both downloads from PhilArchive and clicks to external links.