Le scientisme au-delà de ses détracteurs

Mεtascience: Discours Général Scientifique 2:245-265 (2022)
  Copy   BIBTEX

Abstract

Le scientisme a plus de notoriété que l’histoire proprement dite, car il a été identifié avec le « positivisme », le « réductionnisme », le « matérialisme » ou le « marxisme », ou même tenu responsable de la domination de la science sur leur autres activités humaines. L’idée que la recherche scientifique produit les meilleures connaissances possible réside dans la définition même du « scientisme ». Cependant, alors même que la science peut se prévaloir d’un nombre considérable de succès théoriques et pratiques, une confiance rationnelle envers elle comme moyen de résoudre tout problème factuel a été dénoncée comme illégitime, discutable ou dogmatique. Ainsi, après avoir passé en revue les diverses conceptions du scientisme, je défends une position raisonnable du scientisme contre certaines de ses critiques dominantes. Ainsi, on soutiendra que la science est l’approche la plus fiable pour acquérir des connaissances sans nuire à d’autres activités importantes dans la mesure où celles-ci ne traitent pas de questions factuelles ou cognitives ni ne sont en contradiction avec une vision du monde scientifique.

Analytics

Added to PP
2020-10-31

Downloads
74 (#64,159)

6 months
15 (#59,221)

Historical graph of downloads since first upload
This graph includes both downloads from PhilArchive and clicks on external links on PhilPapers.
How can I increase my downloads?