La technique cinématographique d'Andreï Tarkovsky dans Solaris

Download Edit this record How to cite View on PhilPapers
Abstract
Tarkovsky s’est opposé au montage et a considéré que la base de l’art cinématographique (l’art du film) est le rythme interne des images. Il a considèré le cinéma comme une représentation des courants distinctifs ou des ondes de temps, transmis dans le film par son rythme interne. Le rythme est au cœur du « film poétique ». Un rythme comme un mouvement dans le cadre (« la sculpture dans le temps »), pas comme une séquence d'images dans le temps. Le temps passé dans le cadre exprime quelque chose de significatif et de vrai, qui dépasse les événements eux-mêmes et est reçu différemment par chaque spectateur. DOI: 10.13140/RG.2.2.30568.62727
Categories
(categorize this paper)
PhilPapers/Archive ID
SFELTC
Upload history
Archival date: 2019-07-18
View other versions
Added to PP index
2019-07-18

Total views
73 ( #48,948 of 2,444,728 )

Recent downloads (6 months)
24 ( #29,078 of 2,444,728 )

How can I increase my downloads?

Downloads since first upload
This graph includes both downloads from PhilArchive and clicks on external links on PhilPapers.