Order:
See also
Sophie Gerber
Institut National de la Recherche Scientifique
  1.  50
    An Herbiary of Plant Individuality.Sophie Gerber - 2018 - Philosophy, Theory, and Practice in Biology 10 (5):1-5.
    Questioning the nature of individuality has a long and a rich history, both in philosophy and in biology. Because they differ in several features from the pervasive vertebrate-human model, plants have been considered as complicating the question. Here, the various plant species on which authors—whether biologists or philosophers—rely to build the picture of plant individuality are examined and tracked for their peculiarities, thus constituting an “herbiary” of plant individuality. The herbiary of plant individuality has as its members species exhibiting a (...)
    Download  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  2.  79
    Éthique et biodiversité : questions posées à et par la recherche agronomique.Pierre Barret, Denis Bourguet, Pierre-Henri Duée, Sophie Gerber, Xavier Le Roux & Michèle Tixier-Boichard - 2016 - Natures Sciences Sociétés 24 (3):270-276.
    Résumé : Les liens entre agriculture et biodiversité posent des questions éthiques à la recherche agronomique. Utilitariste, cette recherche qualifie certaines espèces de nuisibles ou d’utiles et les modifie pour les besoins de l’homme. Pouvons-nous nous autoriser à transformer, contrôler ou éradiquer les espèces qui nous entourent ? Les prouesses technologiques peuvent fasciner le chercheur mais offrent une puissance d’intervention qui renforce l’exigence de responsabilité dans la conduite des recherches, vis-à-vis de la nature et de la société. Face à la (...)
    Download  
    Translate
     
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  3.  66
    Les plantes cultivées cachent-elles la forêt ?Sophie Gerber - 2018 - In Quentin Hiernaux & Benoît Timmermans (eds.), Philosophie du végétal. Paris, France: Vrin. pp. 91-114.
    Le texte suivant s'appuie assez largement sur des informations scientifiques de la biologie végétale. Ce choix de philosopher à partir de la technicité et de l'historicité des objets botaniques correspond à un parti pris. La proximité de l’humain à ses objets d’étude, sa tendance à anthropomorphiser, voire anthropocentrer, les observations ou les problèmes qui se présentent à lui, a fait l’objet de multiples réflexions philosophiques et épistémologiques. Kant, pour qui « tout intérêt est finalement pratique [...] même celui de la (...)
    Download  
    Translate
     
     
    Export citation  
     
    Bookmark