Order:
See also
Yann Schmitt
University of Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  1. An Epistemological Problem for Resurrection.Yann Schmitt - 2015 - European Journal for Philosophy of Religion 7 (1):219--230.
    Some theists have adopted materialism for human persons. They associate this metaphysics with their belief in resurrection and focus on problems arising from personal identity, temporal gaps or material constitution, but, in this paper, I argue that being a materialist for human persons leads to an epistemological problem regarding our knowledge of God’s life. The only way to avoid this problem is to choose a particular materialist metaphysics for human persons, that is, a constitution theory that emphasizes the irreducibility of (...)
    Download  
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  2.  85
    L’épistémologie des croyances religieuses au prisme des sciences sociales.Yann Schmitt - 2015 - Archives de Sciences Sociales des Religions 169:157-177.
    L’épistémologie des croyances religieuses qui pose la question de la rationalité des croyances peut être mise en question en introduisant des éléments de sciences sociales des religions et vice-versa. Un modèle épistémologique souligne que les croyances peuvent être garanties sans examen réflexif de la part du croyant. Mais dans un contexte pluraliste où la croyance particulière est mise en débat, l’exigence critique d’examen est une condition nécessaire de rationalité. En cela, l’épistémologie retrouve certains aspects de la sociologie de la critique (...)
    Download  
    Translate
     
     
    Export citation  
     
    Bookmark  
  3.  20
    Les raisons religieuses sous les raisons politiques.Yann Schmitt - 2017 - Revue de Théologie Et de Philosophie 149:213-225.
    On conçoit assez souvent l’espace public des discussions comme devant être neutre et par conséquent sans mention des croyances religieuses comme raisons justifiant une décision. La neutralité vise à garantir l’acceptabilité par tous d’une décision pouvant être contraignante. On montrera que l’on peut articuler raisons neutres et raisons religieuses à condition que les raisons neutres restent les raisons ultimes. Cela implique que les raisons religieuses correctement liées à des raisons neutres sont parfaitement légitimes pour justifier une décision politique ou publique.
    Download  
    Translate
     
     
    Export citation  
     
    Bookmark